Comment détoxifier son corps ?

Partager sur facebook
Partager sur google
Partager sur twitter
Partager sur linkedin
Partager sur facebook
Partager sur google
Partager sur twitter
Partager sur linkedin

Auteur : Alexandra Balique, Diététicienne-nutritionniste

On peut être tenté par les régimes détox, pour détoxifier son corps, après les fêtes de fin d’année ou même à d’autres occasions, au moment des changements de saisons. Ce sont des régimes de détoxification, pour détoxifier son corps. Ces régimes sont présentés comme des techniques pour nettoyer l’organisme des déchets, des toxines, des polluants. Mais savez-vous que la nature est bien faite ! Notre organisme possède différents systèmes qui permettent d’évacuer tout un tas de déchets, de toxines…. Il est donc important de comprendre comment fonctionne notre organisme. Quels sont donc ces super organes ? Les régimes détox fleurissent un peu partout. Ces régimes détox sont-ils vraiment utiles ?

Les organes pour détoxifier son corps

Notre organisme va naturellement se détoxifier grâce à différents organes que l’on appelle des émonctoires. On peut citer le foie, la peau, les reins, les intestins, les poumons. Le foie et le rein sont les principaux organes qui permettent d’éliminer les déchets, toxines, les xénobiotiques (médicaments comme les antibiotiques, les pesticides…). Voilà donc des systèmes pour détoxifier son corps naturellement!

Le foie : 1er organe pour détoxifier

C’est l’organe central pour détoxifier son corps. En effet, ce qui provient de notre alimentation et qui passent la barrière intestinale, n’arrivent pas directement dans la circulation sanguine. Cela passe par le foie. Celui-ci va permettre d’éliminer la quasi-totalité des toxines, des déchets (alcool, médicaments, pesticides…). Il a également pour rôle d’éliminer les déchets produits par notre organisme comme l’ammoniaque.

De plus, le foie sécrète de la bile qui va permettre également d’éliminer des toxines. Elles seront ensuite évacuées dans les selles.

Les reins : organes essentiels pour détoxifier

Les reins filtrent 180L de sang par jour. Et c’est par les urines que certains déchets et toxines sont évacuées.

Les intestins : rôle barrière

Les intestins jouent un premier rôle de barrière pour empêcher l’absorption des toxines. A condition bien sûr que la muqueuse intestinale soit en pleine forme tout comme le microbiote. En effet, notre microbiote, la flore intestinale, va permettre de dégrader certaines molécules ou encore faire barrière à certaines bactéries. Notre intestin est pourvu d’un système immunitaire très développé qui permet de jouer un rôle barrière. Les déchets ainsi traités par notre microbiote seront évacués naturellement par les selles.

Les poumons

Les poumons nous permettent de respirer, de faire entrer l’oxygène (O2) dans l’organisme et d’évacuer le dioxyde de carbone (CO2). Mais chose qu’on ne pense pas, c’est qu’il peut également évacuer des toxines dans l’air que l’on expire. Ces toxines seront évacuées sous forme de gaz.

La peau

Grâce à sa très grande surface (1,5m² à 2m²) et la transpiration, notre peau, le tissu cutané, est un important organe. Il sert à l’élimination des toxines, des déchets.

Que nous dises les études sur les régimes détox pour détoxifier ?

Même si les régimes détox sont en plein essor, peu de preuves cliniques existent à ce jour pour justifier l’utilisation de ces régimes.

On peut trouver des études qui présentent l’intérêt des régimes détox pour améliorer la détoxification par le foie et mieux éliminer les déchets, toxines et polluants.  Mais ces différentes études sont biaisées par de mauvaise méthodes ou un panel d’échantillon trop petit.

Cependant, d’autres études mettent tout de même en avant l’intérêt de certains aliments comme la coriandre, le nori qui ont des propriétés de détoxification. Mais ces études ont très peu été testées sur l’homme.

De plus, l’Efsa, l’autorité européenne de sécurité des aliments a rejeté une soixantaine d’allégation santé en lien avec des substances ou plantes arguant un effet détox. En effet, ces allégations se sont avérées peu précises quant à leurs effets et sont peu ou pas basées sur des données scientifiques.

L’Efsa a également donné un avis négatif pour tous les produits ayant un effet sur la diurèse et sur les améliorant de la fonction excrétoire des reins.

Vous allez me dire quand est-il du pamplemousse, de l’ananas pour détoxifier ?

Le pamplemousse contient de la naringine et l’ananas de la broméline, ce sont des enzymes qui auraient des effets positifs dans l’élimination des graisses. Mais ce qu’il faut savoir, c’est que ces enzymes ne sont pas consommées car l’une est présente dans l’écorce et l’autre se trouve dans la tige dure du fruit. Ce sont donc des éléments que nous ne consommons pas.

Mais quand est-il des compléments alimentaires à base d’ananas ou de pamplemousse ? Les études n’ont pas montré d’efficacité avérée.

On peut voir que de nombreuses études ne sont pas concluantes quant à l’efficacité des régimes détox. Comme vous avez pu le voir, notre organisme est doté de systèmes qui permettent de détoxifier naturellement les déchets, toxines, polluants, xénobiotiques. Avant de dépenser votre argent, dans des cures souvent très cher, il sera plutôt intéressant de prendre soin de ses organes, de son organisme. Et cela passe par une alimentation équilibrée et variée, et même quand on est végétarien ou futur végétarien.

Comment être certain du bon fonctionnement de mes organes barrières détoxifiant?

Je pense que je ne vais rien vous apprendre mais pour avoir des organes opérationnels et au top de leur forme pour détoxifier naturellement votre organisme, c’est de manger équilibré et varié. Je vous invite à lire l’article Manger équilibré et varié c’est quoi ? pour découvrir comment manger équilibré et varié quand on est végétarien ou que l’on souhaite le devenir.

La consommation de végétaux, de céréales complètes, de légumineuses vont apporter des fibres et vont permettre de maintenir l’intégrité de la muqueuse intestinale pour qu’elle joue correctement son rôle de barrière. Les fibres vont permettre également de participer à la bonne santé du microbiote intestinal pour qu’il joue également son rôle de dégradation et d’élimination.

Afin de maintenir un système immunitaire le plus performant possible, il faudra veiller à ses apports en protéines au travers des œufs, produits laitiers, tofu, tempeh, quinoa, sarrasin… mais pas que. Je vous invite à lire l’article Comment renforcer son système immunitaire pour prévenir les maladies ?

Des régimes détox à risque ?

Les promesses

De nombreux régimes détox existent, et vous vantent une perte de poids, une élimination des toxines, un grand nettoyage de l’organisme, plus d’énergie, un mieux-être. Et, ils en existent de très nombreux : soupe aux choux, aux fruits crus ou cuits, aux légumes crus ou cuits, au citron, tisane, thé… Ces régimes vont consister à consommer pendant plusieurs jours que des fruits, des légumes, que du raisin, que des jus, des smoothies…

En effet, ces types de régimes viseraient à détoxifier le foie, les reins, les intestins…afin qu’ils fonctionnent mieux.

Les risques

Ils peuvent être risqués, surtout, si ils sont suivis sur la durée. Les risques sont une fonte musculaire, des carences en vitamines, minéraux. On peut également observer une fuite urinaire de minéraux, tel que le potassium et le sodium. Ces fuites sont liés à l’effet diurétique de certains régimes ou substances consommées parfois à l’excès (queues de cerise, fenouil.…).

N’oubliez pas que ces régimes sont souvent très hypocalorique. Et, il risque, si ils sont suivi sur la durée, d’entrainer un effet yoyo avec une reprise de poids. Le plus souvent ces régimes font surtout perdre de l’eau dans un premier temps. Et, s’ils sont suivis sur la durée, ils vont entrainer une fonte musculaire. Ces régimes sont donc très restrictifs. Et, finalement, ils vont vous faire reprendre du poids car, à la reprise de vos habitudes, l’organisme va stocker davantage et votre métabolisme de base sera diminué. Et, cette reprise de poids sera certainement supérieure à votre poids avant la détox. Votre métabolisme de base est diminué car vous avez diminué votre masse musculaire donc votre organisme dépense moins d’énergie.

Conclusion

A ce jour, l’efficacité des différents régimes détox du marché n’a pas été contrôlée. Certains peuvent coûter très cher. Je pense qu’il vaut mieux utiliser son argent dans une bonne alimentation, de qualité, équilibrée et variée. En effet, ce type d’alimentation permet de préserver la santé et de maintenir un fonctionnement optimal de l’organisme.

A bientôt pour un nouvel article !

 

Source:

– Detox diets for toxin elimination and weight management: a critical review of the evidence, A V Klein, H Kiat, 2015, https://pubmed.ncbi.nlm.nih.gov/25522674/

– ‘Detox’: science or sales pitch?, Marc Cohen, 2007, https://pubmed.ncbi.nlm.nih.gov/18075624/

– Scientific opinion on health claims related to various food(s)/food constituent(s) claiming renal water elimination, EFSA Journal 2010.

www.efsa.europa.eu

www.anses.fr

-Detox remedies are a waste of money, say scientists, https://www.theguardian.com/science/2009/jan/05/detox-science

 

Image: source Pixabay

Si vous avez aimé l'article, vous êtes libre de le partager! :)
  •  
  •  
  •  
  •  

4 réponses

  1. Bonjour
    Je pense qu’après les fêtes, il faut absolument lire cet article fort bien fait (où l’on y découvre de bonnes informations pas forcément connues par tous), d’une part pour préserver notre santé et d’autre part préserver notre trésorerie pour , pourquoi s’offrir quelques jours à la campagne ou à la mer pour y faire de bonnes ballades (si si, nous le pourrons un jour, mais quand ? Là est la question)

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

%d blogueurs aiment cette page :